Photo de Groupe Rentrée 2019 / 2020

Monsieur Maurice ALBE

Madame Simone PAILLOU

Professeur de mathématique et sciences de 1945 à 1964

Merci Madame PAILLOU d’être venue nous voir, d’avoir partagé quelques heures où en vous retrouvant nous nous sommes retrouvés.

Monsieur Jean-Noël PAREUIL

Professeur de Physique, Chimie, Electricité, Electronique de 1946 à 1976

Né à Périgueux en 1916, il vit au milieu de nombreux livres.

« 1933 est une année historique! Hitler prend le pouvoir et j’obtien mon Bac latin grec. Après une terminale -élem, puis trois années de pharmacie, je passe avec succès les licences de math et de sciences physiques » Titin est son surnom de « guerre scolaire ». Il nous a expliqué que c’était la contraction de « petit n ».

Son parcours professionnel:

Il entre au Lycée de de garçon mais abandonne au bout de quelques mois pour reprendre au C.M.P.T. premier janvier 1946 et le quitter à l’âge de la retraite en juillet 1976.
Il a enseigné: physique, chimie, électricité, électronique en section Indus et A.M.

  • A pratiqué la natation (champion de 25 mètres)
  • A pratiqué le ski, le patinage sur glace et sur roulettes.
  • Amateur de jazz depuis toujours (jazz classique)

Monsieur Henri LAFORE

Professeur de Menuiserie 1948 à 1964

Né à Agen en 1920,après des études dans sa ville, il entre à Clairac comme professeur auxiliaire. Là il passe le concours de l’école Normale de Nantes et sortira Professeur Technique Adjoint menuiserie ». Il arrive à la « Prof » en 1948 et partage l’atelier avec Monsieur Roye.
En 1964, il quitte la menuiserie pour devenir Professeur de Technologie. En 1970, Il devient formateur d’instituteurs avec Mesieurs Reytier et Gouaud. A 12 ans, il apprend le violoncelle.
Non content de jouer il s’est mis à fabriquer des violons et des violoncelles pour le plaisir. Il a présenté un quatuor (2 violons + 1 alto + 1 violoncelle) à Liège en 1957 et en 1960.
Henri LAFORE a eu 6 enfants, 3 filles et 3 garçons.

Monsieur jean DUMAIN

Professeur de Forge

Il habite dans un petit coin charmant du Bas Chamiers. Né en 1920, il fréquente d’abort l’école Lakanal et sera élève à Claveille de 1932 à 1935. Il entre apprenti à la SNCF, classé dans les premiers, il peut choisir son métier et décide d’être forgeron, derrière le Marteau-pilon. Son rêve est de finir Maître de Forges à la SNCF.

Pendant la guerre, il entre aux chantiers de Jeunesse en 1941, puis Résistance de 1042 à 1944, service militaire en 1945 t retour à la SNCF jusqu’en 1952.

C’est M. Bayol, sous directeur de la « Prof » qui vient voir son ancien élève pour lui proposer un poste de professeur de forge. Les élèves sont heureux et l’appellent « Tonton ». Il reçoit les palmes académiques en 1974. Ses yeux se mettent à briller lorsqu’on évoque sa passion: le vol à voile. Il obtient son brevet de pilote privé d’avion en 1961 et en planeur en 1966. L’année suivante, il est admis à l’examen de qualification d’instructeur 13 000 heures de vol en planeur et 5 000 heures en avion.

Monsieur Guy SAVY

Professeur de Gymnastique

Né en 1920, à Bergerac, il a fréquenté le collège Henry IV en compagnie de son ami Jean Rey. Il joua au basket à l’USB en juniors et seniors avant d’aller faire ses études à Antibes et à Paris. Après avoir obtenu son professorat de Gym, il commença sa carrière à Beaune (Côte d’Or). Nommé à Blaye, il découvrit les joies du rugby et se frotta aux équipes bordelaises de l’époque. Puis il fut muté à Cahors. Après un bref passage au lycée de garçons de Périgueux, il arriva à la Prof. En décembre 1949. Là, il s’occupa de basket, de hand-ball et d’athétisme. Après 33 ans de bons et loyaux services à Claveille, il a pris sa retraite en 1981 rencguysavy02 et reçu la médaille d’or de l’Éducation Physique la même année.

Monsieur Jean REY

Professeur de Gymnastique

Disparu en août 1999, de nombreux Anciens Elèves du Lycée Claveille (notre ancienne prof) avaient fait le déplacement à Boteille St Sébastien pour honorer la mémoire de leur cher professeur.

Monsieur Georges TROUILLE

Professeur de Lettres, Histoire Géographie

Professeur de lettres (et aussi d’Histoire géogaphie, droit duTravail à Claveille de 1950 à 1960.

Amoureux des belles lettres certes, mais également du Rugby.

Né à Fumel en 1918, Bac en 1937, Khâgne à Bordeaux, deux certificats de licence.

Mobilisé en 39-40,reprend et termine ses études de lettres classique (Français, Latin, Grec) à la faculté de Toulouse. Licence et DES..

Après un passage au Musée du Louvre replié à Montauban puis St Céré; et parallèlement lieutenant dans la résistance.

Nommé au Lycée de garçons de Périgueux, puis en 1950 à Claveille et en 1960,retour au Lycée Bertrand de Born.

Madame Violette BEAUDOUIN

Professeur de Lettres de 1940 à 1959

Je croyais avoir perdu le timbre de sa voix… mais il a suffi qu’elle articule les deux syllabes de « montez » pour que je me retrouve adolescent…